Le Comité National Kendo Kendo Iaido Jodo Naginata Chanbara Kyudo
LE CNK / LES DISCIPLINES

Championnat de France Jodo 2015

VXiXtXaXmXiXnXeXCXMXS-2010-02-08 09:47:52
C'est assez paradoxal mais, cette année, c'est le beau temps qui perturba le plus nos championnats nationaux. En effet suite au redoux une épidémie de gastro-entérite décima les rangs des cadres techniques comme des combattants, imaginez : deux cadres techniques, jurys et arbitres nationaux, un arbitre national et six engagés au tapis... Sans compter les blessés et les excusés de toutes sortes, et aussi ceux qui hésitèrent à se déplacer en raison des événements tragiques des jours précédents. Nous n'avions jamais été confrontés à une telle situation. Mais la Commission Jodo sut faire face et gérer comme à son habitude. Les marches nationales de dimanche nous privèrent également de nombre de pratiquants, surtout des provinciaux qui n'osèrent pas le déplacement sur Paris.
 
Echauffement avant le début du championnat
 
Car ces Championnats avaient déjà été suffisamment perturbés par le préavis de grève des gymnases parisiens pour les dimanches, préavis reconduit cette saison jusqu'à fin mars. Nous avions donc été obligés de nous rabattre sur le Dojo Awazu de l'Institut National du Judo (heureusement libre ce jour-là) pour la journée du dimanche. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle nous avions inversé l'ordre traditionnel du week-end : Championnats de France Jodo sur sol dur et passages de grades Dan le samedi 10 janvier et stage national intensif, sur Tatami, le dimanche 11 janvier au Dojo Awazu.
 
Julien Levecque dans ses œuvres
 
Malgré tout, représentant une douzaine de Dojo, une petite cinquantaine de combattants et six équipes étaient présentes et bien présentes pour en découdre fraternellement en pratiquant leur meilleur Jo. Et de cette façon nous prouver les progrès accomplis depuis une année dans leur discipline d'élection. Voir tous les résultats officiels en annexes.
 
Si le nombre n'était pas au rendez-vous, la qualité technique y était et à part la catégorie "reine" des cinquièmes Dan qui fut un ton en-dessous (tout juste princesse...) des autres éditions, toutes les autres catégories furent d'un excellent niveau technique. Ici la commission Jodo en profite pour remercier tous les enseignants français de leur remarquable travail pédagogique et technique et surtout de leur totale implication.
 
Les rencontres se succèdent
 
Pour étoffer notre pool d'arbitres nous avons terminé avec succès la formation et les tests in situ de trois nouveaux arbitres stagiaires et qui devraient être officialisés au prochain comité directeur du CNKDR. Bienvenue à eux parmi les arbitres Jodo du CNKDR. Nous avons également décidé d'organiser un important stage d'arbitrage et de l'Equipe de France Jodo sur Paris courant 2015, donc affaire à suivre.
 
La Coordinatrice de la Commission Jodo et le Conseiller Technique National Jodo en pleine concentration
 
Signalons tout de même la troisième victoire de suite de Julien Levecque en individuel en troisième Dan et avec son équipe de l'A.B.T. Aurions-nous un nouveau Jean-Marc Billaudeau (dix fois finaliste) ou un nouveau Laurent Payen (huit fois finaliste) ? Malheureusement ces deux compétiteurs aguerris n'étaient pas au rendez-vous : le premier travaillait et le second n’était pas présent. Espérons qu'ils soient présents l'an prochain. Il faut noter quand même que Julien remporta le titre individuel avec moins de facilité que les années précédentes et que "ça pousse derrière". C'est ainsi que dix Dojo se partagèrent les différents titres en jeu. Il n'y a plus de petits Dojo mais plutôt quelques Dojo encore jeunes et cela prouve bien la vitalité de notre discipline.
 
Les récompenses du cru 2015
 
Un passage de grades de Shodan à Yondan clôtura les rencontres, avec cinq Shodan reçus, quatre Nidan reçus, trois Sandan recus et trois Yondan recus. A ce sujet il est encore dommage que certains Dojo n'envoient leurs élèves que juste pour les passages de grades... Certes le grade est important et permet de se situer mais rien ne vaut la pratique fraternelle avec d'autres Jodoka venus de tout l'Hexagone. Le tout sous la direction des plus hauts cadres techniques nationaux. Nous ne nous étendrons pas sur ceux qui ne participent jamais, ou plus, chacun voit midi à sa porte ! D'autre part, la pratique du Sété Jo de la ZNKR permet à tous et à toutes de pratiquer de concert et gomme les approches techniques différentes. Néanmoins le niveau technique des examens fut correct mais nous en profitons pour rappeler une nouvelle fois aux enseignants que la date entre les différents Dan n'est qu'indicative... le niveau technique prime !
 
Les médaillés de l’édition 2015
 
Le stage au Dojo Awazu fut intensif et très fructueux : près de quatre heures de pratique dont les deux tiers avec les Sempaï au Tatchi puis le dernier tiers avec des ateliers en fonction des différents Dan. Lors du travail en commun, les six premiers Kata du Sété Jo furent décortiqués et répétés, ce dans les deux rôles avec moult corrections techniques et dissertions historiques sur la discipline. Enfin, pendant les ateliers, chacun pût pratiquer avec un partenaire d'un Dan identique et effectuer tous les Kata qu’ils connaissaient et ce, toujours dans les deux rôles. Finalement la pratique sur Tatami ne fut pas trop pénalisante et la trentaine de pratiquants présents le dimanche matin fut enchantée du stage. Dommage pour les autres qui ne revinrent pas après les passages de Dan ou qui ne vinrent pas du tout. Les absents ont toujours tort.
 
le Conseiller Technique Nationnal en pleine explication technique
 
Pour conclure un excellent cru technique et fraternel, d'ailleurs d'aucuns assurèrent que ce fut, pour eux, leur meilleur championnat... c'est dire et espérons que l'an prochain la grève des gymnases parisiens ne soit plus qu'un mauvais souvenir et la participation maximum.
 
le salut final des championnats
 
Enfin nous adressons nos remerciements sincères à toutes les intervenantes et tous les intervenants tout en leur souhaitant une excellente année 2015 sous le signe du Jodo.
 
La Commission Communication du Jodo
 
Les "rescapés du Dojo Awazu" en fin de stage. En effet beaucoup de stagiaires de province quittèrent le stage plus tôt en raison des récents événements.
 
Annexe : 
agence web