Le Comité National Kendo Kendo Iaido Jodo Naginata Chanbara Kyudo
LE CNK / LES DISCIPLINES

Les Championnats d'Europe de Jodo 2009

VXiXtXaXmXiXnXeXCXMXS-2010-02-08 09:47:52

Compte-Rendu des Championnats d'Europe Jodo 2009

Dates : 16,17,18 novembre 2009
 
Lieu : Mierlo, Hollande
 
Cette année les Championnats d’Europe de Jodo (huitième édition) se sont déroulés en Hollande, à Mierlo, charmante petite ville située près de Eindhoven. L’accueil et le site étaient parfaits (tous nos remerciements chaleureux à la Fédération Hollandaise de Kendo) voire un peu trop luxueux : imaginez un hôtel étoilé avec dans un immense bâtiment, Dojo, tennis, piscine, spa, sauna, gymnases, salles de fitness, restaurants, bars, bowlings, billards, café internet, etc. Nul besoin de sortir à l’extérieur ou encore de prendre des bus pour se rendre au Dojo. Ce « tout sur place » fut excellent pour la cohésion de l’Equipe de France qui avait été privée de quelques ténors, suite à des changements de catégories (inévitables dans les petits grades), quelques blessés et surtout impossibilité professionnelle…à quand, enfin, une date fixe et pratique pour tous?
 
Image de Le séminaire et Les Championnats d'Europe de Jodo 2009
Photo de Julien Levêque
Le stage initial

Le séminaire

Néanmoins le stage préparatoire d’une journée permettait au « Team France » de se mettre en jambes et surtout aux cadres techniques et sportifs de voir et de jauger les forces en présence… Le stage regroupa 180 personnes issues de 22 pays, l’immense gymnase en était presque trop petit ! Dorénavant ces Championnats ont quasiment la taille de ceux du Iaïdo… Le Jodo avance à grand pas en Europe.
 
La Z.N.K.R. avait délégué comme à l’accoutumée trois Senseï pour assister les européens : Namidomé Shigénori Hanshi 8ème Dan Jodo, chef du Jury (Shinsaïncho) et directeur de l’arbitrage (Shimpancho), Kurugo Kenji Kyoshi 8ème Dan Jodo, membre du jury (Shinsaïn) et chef arbitre (Shimpanshunin) enfin madame Yano Taéko Kyoshi 8ème Dan Jodo avec les mêmes responsabilités ; notre Conseiller Technique National Jean-Pierre Réniez Kyoshi 7ème Dan Jodo faisant le troisième Shimpanshunin et Shinsaïn… Ils furent aidés par 16 arbitres internationaux issus de toute l’Europe dont deux français (également jurys d'examen).
 
Image de Les championnats individuels et Les Championnats d'Europe de Jodo 2009
Photo de Julien Levecque
Les médaillés

Les championnats individuels

110 combattants étaient inscrits pour les individuels et parmi eux 11 petits français… Neuf sortirent de leurs poules (quelque unes interminables) et l’après-midi enfin commençaient les combats en élimination directe. Un seul français en catégorie Kyu, Jonathan Rosselli, nouveau en Equipe de France, qui sortait néanmoins de sa poule mais « bridé» par l’arbitrage (voir en fin de compte-rendu) terminait son parcours trop rapidement mais sans démériter ! Néanmoins il devra travailler son Ki, son Zanshin et mieux s’intégrer au groupe. En catégorie Shodan Cyril Maître de retour après dix ans d’absence (mutation professionnelle, mariage et naissance de deux enfants) à la compétition ne sortait pas de sa poule en perdant contre la future troisième des EJC. Julien Levecque (étoile montante du Jodo Hexagonal) sortait aisément de sa poule puis perdait malheureusement au tour suivant. En Nidan Yasmina Guerry sortait sans problème d’une longue poule de quatre et Luc Quaglia également (poule de trois) Yasmina ratait malheureusement un Tsuki en quart de finale ce qui la privait d’une troisième place assurée voire d’une place en finale. Quand les blessures à l’âme et les petits ajustements techniques seront réglés, Yasmina devrait faire des étincelles ! Luc lui s’inclinait de peu devant le futur champion d’Europe (une finale avant l’heure) ce qui lui valut le Fighting Spirit… bravo Luc ! Cette catégorie fut la plus enthousiasmante du Team France. En catégorie Sandan, Jean Baptiste Durand dit JBD sortait premier de sa poule et perdait sans déshonneur en élimination directe. Olivier Bayart ne sortait pas de sa poule (de quatre) avec, il est vrai, le futur Vice Champion des EJC comme adversaire. En Yondan, Mélody Steffen (handicapée il est certain par une récente fracture de la clavicule) sortait deuxième de sa poule et perdait devant le futur troisième des EJC, néanmoins notre ex-Championne d’Europe et Championne de France doit se remettre en selle rapidement… Alexandre Povéda sortait également de sa poule mais perdait contre le futur Champion d’Europe, néanmoins Alex a impressionné les Senseï japonais tout comme de nombreux arbitres… valeur sûre à suivre de près ! En catégorie Godan, la plus élevée des EJC, le nombre d’inscrits se raréfie et la sélection est impitoyable. Néanmoins Chantal Fougeray notre responsable Jodo nationale s’y attela sans complexe et perdit devant la future médaille de bronze des EJC sans démériter. Enfin notre décuple Champion de France et Champion d’Europe par équipe, de retour au plus haut niveau après une opération de genou complexe, tomba directement sur notre ami anglais Andy Watson Champion d’Europe en titre et encore vainqueur cette année… Là aussi encore une finale avant l’heure mais Jean-Marc Billaudeau ne démérita pas, ce qui lui valut d’ailleurs aussi le Fighting Spirit. Fin des individuels et sympathique Sayonara Party en soirée.
 

Le championnat par équipes

Le lendemain, Championnats d’Europe par équipe avec dix-sept pays en lice et comme au football l’on peut quasiment dire maintenant qu’il n’y a plus de petites équipes (excepté un ou deux pays nouveaux dans la discipline).
 
Par hasard la France tomba dans la même poule que l’Angleterre (notre bête noire) mais sortit bonne deuxième… Cette année la configuration des équipes présentait un nouveau visage, en effet, de nombreux anciens combattants étant passés Godan et le nombre de grades Dan d’une équipe ne devant pas dépasser les dix Dan, la majorité des pays au top avait inscrit (sans concertation aucune) trois Sandan dans leurs équipes nationales… Ce qui renouvela le spectacle et fut très apprécié des spectateurs, des officiels comme des arbitres et enfin des Senseï Japonais. La France se retrouvait tranquillement en quart de finale et JBD remportait la premier combat sans problème puis Alex malgré une prestation exceptionnelle perdit trois zéro à la surprise générale. Match nul, suspense, les deux capitaines avaient le sort de leurs équipes au bout du Jo ! Faute technique, désir de bien faire, stress (une paternité récente) néanmoins le capitaine français, Olivier Bayart, échappait son Jo et privait la France de sa place, plus que justifiée, en finale. Le bronze au lieu de l’argent voire de l’or ! En finale le capitaine polonais trop sûr de lui échappa également son Jo et donna la victoire à l’Allemagne qui ayant eu au départ une poule clémente se retrouvait Championne d’Europe 2009 sur une faute technique… Notons pour la petite histoire que l’équipe polonaise est entraînée (très bien, trop bien ?) par un groupe de Senseï français originaires de la région PACA. Quoi qu’il en soit les vainqueurs sont les vainqueurs et il faut accepter les décisions arbitrales.
 
Cependant il faut bien noter qu'à ces EJC, il n’y a pas eu de séminaire d’arbitrage et que des cinquièmes Dan arbitrent encore. Que des pays font plus du Jodo de compétition qu’un véritable combat ; et les arbitres pratiquant comme eux ne peuvent que voter pour eux… Le responsable en chef de l’arbitrage a très bien rappelé que dans les règles officielles, après la tenue (parfaite évidemment), le cérémonial (idem), le Jo doit être utilisé de façon effective et comme une arme du Budo japonais. En deux mots si le Jo n’est pas efficace, le Tatchi ne doit pas l’aider mais bien chercher à le couper comme à le piquer avec son sabre… C’est pourquoi il est plus que temps d’avoir une Commission Européenne de Jodo (comme de Iaïdo également) et des stages d’arbitrage (comme cela existe en Kendo d’ailleurs) dignes de ce nom ! Le développement sportif, l’élévation technique et fraternelle du Jodo en Europe passent par ces points de passages incontournables. La traduction du manuel japonais d’arbitrage Jodo serait aussi la bienvenue ainsi que sa distribution systématique à tous les arbitres européens officiels.
 
Image de Conclusion de ces championnats 2009 et Les Championnats d'Europe de Jodo 2009
Photo de Julien Levecque
La délégation française : combattants, arbitres et staff technique

Conclusion de ces championnats 2009

En conclusion l’Equipe de France 2009/2010 est une bonne équipe avec une ambiance excellente et si deux ou trois éléments doivent se remettre en question techniquement et mentalement nous pouvons faire de grandes choses ensemble, mais nous ne vendrons jamais notre âme et notre conception du Jodo (reçue directement de nos Senseï Japonais) pour l’emporter coûte que coûte dans des rencontres sportives dont on connaît la valeur dans une discipline se transmettant sous forme de Kata (Kata Geïko). Le mot de la fin fut néanmoins pour Namidomé Senseï qui déclara que les troisièmes Dan des dernières équipes en lice valaient des cinquièmes Dan Japonais qui peut-être n’auraient pas remporté la victoire contre des Jodoka européens. Alors continuons dans cette voie et merci à l’ensemble de la Délégation Française de son travail.
 
Un passage de grades du Shodan au Nanadan (soixante cinq candidats) clôtura les EJC 2009 et seule une candidate française, Chantal Fougeray pour ne pas la nommer, se présentait au sixième Dan. Malgré très certainement sa meilleure prestation à un tel examen elle ne fut pas reçue et devra remettre son ouvrage sur le métier… Il n’y a jamais de fin dans le Budo. Emmanuel Laurier, lui, fut intronisé jury international Jodo.
 
D’un point de vue culturel une démonstration très réussie de Taïko ou tambours japonais ouvrit et clôtura les EJC 2009.
 
Enfin tout le monde se donna rendez-vous pour les neuvièmes EJC, enfin dissociés du Iaïdo, en novembre 2010 chez nos amis bruxellois.
 
Image de Qui est qui? et Les Championnats d'Europe de Jodo 2009
Photo de Julien Levecque
Qui est qui?

Qui est qui?

1 Alexandre Povéda 4ème Dan, combattant individuel et vice-capitaine de l’Equipe de France.
2 Olivier Bayard, 3ème Dan combattant individuel et capitaine de l’Equipe de France.
3 Jean-Baptiste Durand, 3ème Dan combattant individuel et par équipe.
4 Mélody Steffen, 4ème Dan combattante individuelle et par équipe
5 Gérard Blaize Renshi 7ème Dan, arbitre international et jury international.
6 Emmanuel Laurier Renshi 7ème Dan, arbitre international et jury international.
7 Daniel Champeimont 6ème Dan, chef de la délégation française et entraîneur de l’Equipe de France.
8 Jean-Marc Billaudeau 5ème Dan, combattant individuel.
9 Jonathan Rosseli, 1er Kyu combattant individuel
10 Luc Beurel 5ème Dan, coach de l’Equipe de France.
11 Luc Quaglia, 2ème Dan, combattant individuel.
12 Yasmina Guerry, 2ème Dan combattante individuelle.
13 Maître Cyril, 1er Dan, combattant individuel.
14 Chantal Fougeray 5ème Dan, responsable de la Commission Jodo et combattante individuelle.
15 Julien Levecque, 1er Dan combattant individuel.
16 Jean-Pierre Réniez Kyoshi 7ème Dan, chef arbitre international et jury international.
 

Détail des résultats

Pour connnaître le détail des résultats de ces championnats 2009 > Télécharger
agence web